Analyse des Précipitations Saisonnières et Totales dans l’Est du Canada en 2020

– Par Richard Leduc, AirMet Science –

Introduction

Les données quotidiennes de précipitation (mm, équivalent eau) sont rendues disponibles par Environnement et Changement Climatique Canada dans le système AHRDP/HRDPA (Analyse à haute résolution déterministe de précipitation / “High resolution deterministic precipitation analysis”) pour l’ensemble du Canada à une résolution de 2.5 km.

Continue reading

Le club étudiant de météorologie de McGill

By Yeechian Low and David Wang

Si beaucoup redoutent les fluctuations constantes de températures, les blizzards et les orages violents, c’est une source d’excitation pour nous, les membres du Club de prévisions météorologiques (CPM) de McGill.

Continue reading

Plumes ou fleurs de gelée blanche (Crystallofolia)

– Par Douw Steyn, Département des sciences de la Terre, de la mer et de l’atmosphère, Université de la Colombie-Britannique, Vancouver (C.-B.) BC. –

Les photos ci-jointes montrent un exemple du rare phénomène de plumes de gelée blanche sur un bâton. Ce jour-là, le sol de la forêt en était couvert, mais seulement sur les bâtons, les rondins et les souches, et apparemment pas sur les plantes encore en croissance.

Continue reading

Le Mois de l’histoire des Noirs pour les sciences

Le 25 mai 2020, Amy Cooper, une femme canadienne blanche, a appelé la police quand Christian Cooper, un ornithologue amateur noir, lui a demandé de mettre son chien en laisse dans une partie de Central Park, à New York, où c’était obligatoire. À la suite de cet incident est née la Black Birders Week, un événement organisé par BlackAFinSTEM dans le but d’augmenter les chances de succès des personnes noires dans les sciences naturelles et de souligner les défis et les dangers uniques auxquels elles font face lorsqu’elles participent à des activités de plein air.

Continue reading

Prévisions saisonnières de l’hiver arctique 2020-2021: Glace de mer

– Par des contribueurs de l’Environnement et Changement climatique Canada, l’Université du Québec à Montréal, l’Institut de l’Arctique et de l’Antarctique, l’Institut météorologique norvégien, l’Institut météorologique finlandais, l’Organisation météorologique mondiale, , le Centre de prévision du climat de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique, et le Centre de recherche international de l’arctique. –

.

Déclaration de consensus du Forum sur le climat de l’Arctique

Continue reading

Nomenclature proposée pour les colonnes de feu tourbillonnantes

Par Patrick McCarthy et Leanne Cormier


Traditionnellement, les services de lutte d’incendies de forêt utilisaient le terme « tornade de feu » pour décrire les colonnes de feu de toute taille. Cormier (2013) résume l’étymologie du terme anglais firewhirl (tourbillon de feu) et mentionne certaines variantes comme fire devil (feu du diable), fire whirlwind (avec ou sans trait d’union) (vent d’incendie) et fire swirl (tornade enflammée).

Continue reading

Perspectives climatiques saisonnières d’été pour les températures et la précipitation dans l’Arctique 2020

– Par des contributeurs d’Environnement et Changement climatique Canada, the Arctic and Antarctic Research Institute, the Hydrometeorological Centre of Russia, The Norwegian Meteorological Institute, Finnish Meteorological Institute, World Meteorological Organization, Climate Prediction Center, et National Oceanic and Atmospheric Administration –

CONTEXTE

Le rythme d’augmentation des températures dans l’Arctique est plus de deux fois supérieur à la moyenne mondiale. Depuis les quatre dernières années (2016 à 2019), les températures annuelles de l’air à la surface dans l’Arctique (60°–85°N) ont été les plus chaudes de la série chronologique d’observations pour la période de 1936 à 2019.

Continue reading

Note concernant les prévisions de chutes de neige du radar d’ECCC et les données radar

Par Diar Hassan (Wood PLC, Ottawa ON), George Isaac (Weather Impacts Consulting Inc., Barrie ON), Peter Taylor (York University, Toronto ON), Daniel Michelson (Environnement et Changement climatique Canada – ECCC), et Norman Donaldson (ECCC).

C’est un fait qu’il neige souvent à Terre-Neuve-et-Labrador, mais le 17 janvier 2020, la situation a été un peu extrême (figure 1). Les rapports METAR de l’aéroport de St John’s, CYYT, révélaient une chute de neige de 35 cm entre 1200 et 1800 UTC et une accumulation additionnelle de 19 cm dans les six heures suivantes. Ces mesures de l’épaisseur de neige concordent avec de nombreuses autres dans la région.

Continue reading

Pour les numéros précédents allez à la page Archives sur le site principal.

© 2017 Société canadienne de météorologie et d’océanographie

Designed & powered by Creative Carbon