Man on research vessel directing machinery overhead

L’infrastructure modulaire de recherche océanique :
une stratégie polyvalente, adaptable et abordable
d’étude de la mer au Canada et dans le monde

– Par Doug Wallace (directeur scientifique, MEOPAR) et Doug Bancroft (président et PDG, Canadian Scientific Submersible Facility)–

Les navires de recherche restent une infrastructure essentielle sous-tendant de nombreux types d’études liées à l’océan. Les robots et les véhicules autonomes servent de plus en plus de mode de surveillance et appuient parfois la recherche axée sur les processus lorsque les capteurs adéquats existent. Cependant, il survient un nombre croissant de questions liées aux ressources océaniques et des fonds marins, ainsi qu’aux processus physiques, chimiques, biologiques et atmosphériques complexes, à la base des changements climatiques et de la biodiversité.

Continue reading

aerial view of tundra snow cover with some trees

L’observation de la neige à partir du ciel : avancées dans la cartographie de la neige de la toundra à l’aide de drones

– Par Branden Walker et Philip Marsh, Cold Regions Research Centre, Université Wilfrid Laurier, Waterloo, Ontario –

La neige n’est pas uniformément répartie sur la toundra arctique. Les vents forts de l’hiver et la végétation basse facilitent l’érosion, le transport et le dépôt de la neige partout sur cette étendue ouverte, et ainsi entraînent une répartition inégale de l’épaisseur, de la densité et de l’équivalent en eau de la neige. Il est de la plus haute importance de comprendre la répartition de la neige dans ce milieu, car les quantités hivernales de neige dans ces régions nordiques couvrent souvent le sol durant 8 à 9 mois, représentent plus de la moitié des précipitations annuelles et s’avèrent le facteur dominant du système hydrologique.

Continue reading

Déclaration de consensus du Centre climatologique régional de l’Arctique : Température

– Par Gabrielle Gascon1, Katherine Wilson1, Marko Markovic1*, Adrienne Tivy1, Bill Appleby1, Vasily Smolyanitsky2, Valentina Khan3, Helge Tangen4, Eivind Stoylen4, Lene Ostvand4, Johanna Ekman5, Arun Kumar6 and Shanna Combley6

Résumé saisonnier estival 2019 pour l’Arctique et aperçu saisonnier 2019-2020 des températures hivernales pour l’Arctique

Les températures de l’Arctique continuent de se réchauffer à une vitesse supérieure à deux fois la moyenne mondiale. Au cours des quatre dernières années (2014-2018), les températures annuelles de l’air en surface dans l’Arctique ont été les plus élevées jamais enregistrées depuis 1900

Continue reading

The Ice at the End of the World (la glace au bout du monde)

– Revue par Phil Chadwick, Artiste et Météorologue –

Par Jon Gertner, Penguin Random House, 448 pp, ISBN 9780812996623, $28.00 (USD)

Le livre (en anglais) The Ice at the End of the World (la glace au bout du monde) est incroyable. Les historiens, les scientifiques et tous ceux qui se préoccupent de l’avenir de notre planète trouveront ce livre fascinant. Il y en a pour tous les goûts.

Continue reading

Soutenir la prochaine génération de chercheurs pour l’Arctique

– Par Chantal Mears, Dalhousie University, Halifax –

Au Congrès 2018 de la SCMO à Halifax, j’ai eu le plaisir de discuter avec Chantal Mears, étudiante de premier cycle à l’Université de Dalhousie. Dans le cadre de cet événement, Chantal a remporté, sans surprise, le prix ASL Environmental Science de la meilleure affiche d’étudiant pour son étude intitulée : Using 226Ra and 228Ra isotopes to distinguish water mass distribution in the Canadian Arctic Archipelago. Chantal est une bonne communicatrice. En outre, ses études, ainsi que ses travaux visant une compréhension accrue de nos océans, la passionnent. Chantal nous parle donc de l’important travail qu’elle a entrepris pour comprendre la dynamique de l’océan dans l’Arctique canadien.

Continue reading

Travailler ensemble pour l’environnement arctique : mise sur pied du Centre climatologique régional en réseau pour l’Arctique

– par Michael Crowe, Katherine Wilson, and John Parker –

L’incidence des changements climatiques se fait sentir partout sur la planète, mais nulle part ailleurs de façon aussi intense et aussi évidente que dans l’Arctique. De nombreuses sources citables indiquent que l’augmentation de la température dans l’Arctique au cours des 30 à 50 dernières années est au moins deux fois plus élevée que dans le reste du monde. Ces hausses de température ont entraîné une importante réduction de la glace de mer, une fonte du pergélisol et une érosion côtière qui touchent tous les résidents du Nord, y compris les communautés autochtones et les industries.

Continue reading

Sea Ice Analysis and Forecasting: Towards an Increased Reliance on Automated Prediction Systems

– Critique de André April, Environnement et changement climatique Canada –

Tom Carrieres, Mark Buehner, Jean-François Lemieux et Leif Toudal Pedersen, Cambridge University Press, 219 pp, ISBN: 9781108417426, $ 143.95 (CAD)

La glace de mer est un important indicateur des changements climatiques comme l’indiquent les récentes observations de la diminution de la quantité de glace dans l’arctique et les scenarios climatiques futurs de la perte complète de la glace de mer pendant l’été dans l’arctique.

Continue reading

Ice: Nature and Culture

– Critique de Bob Jones, Archiviste de la SCMO –

Par Klaus Dodds, Publié par Reaktion Books, distribués par University of Chicago Press, Paperbak, 229 pp, ISBN-13: 978-1-78023-905-7, $ 24.95 (USD)

Le livre Ice: Nature and Culture se présente comme une vaste exploration de l’histoire culturelle, naturelle et géopolitique de la glace.

Continue reading

  • 1
  • 2
Pour les numéros précédents allez à la page Archives sur le site principal.

© 2017 Société canadienne de météorologie et d’océanographie

Designed & powered by Creative Carbon