Weather: A Very Short Introduction

– Critique de Richard Leduc, Ph.D., AirMet Science Inc. –

Par Storm Dunlop, Oxford University Press, Hardcover, 144 pages, ISBN 978-0-19-957132-4, $11.95

Cet ouvrage fait partie de la collection “Very short introduction” publié par Oxford University Press et s’adresse au grand public. Cette collection comprend une foule de titres sur une grande variété de sujets susceptibles d’intéresser tous les lecteurs curieux. La gamme de titres est des plus variée, sur les sciences, l’histoire, les plantes, la médecine, personnage tels historiens, savants, philosophes, etc.

Cover of Weather a Very Short Introduction by Storm Dunlop of the Oxford University Press Series

Ce volume compte 158 pages et fait 11 cm par 17.4 cm. Il est donc très facile de le mettre en poche et de lire à la moindre occasion et c’est là un attrait de cette collection.

Le volume comprend une préface, une liste des figures, au nombre de 46, neuf chapitres, trois annexes, des références et un index. La structure est ainsi complète et l’index rend facile le repérage des sujets.

Les chapitres sont les suivants: l’atmosphère, la circulation atmosphérique, les systèmes météorologiques globaux, l’eau dans l’atmosphère, les systèmes météorologiques, le temps dans les tropiques, les systèmes extrêmes, la météorologie locale, les effets globaux et les prévisions. Les annexes portent sur l’échelle de Beaufort, les genres de nuages et les échelles d’intensité pour les tornades et les ouragans. La section sur les références est divisée en sept groupes (selon le niveau de lecture et l’intérêt) et comprend des liens internet.

Le chapitre 1 présente la structure verticale de l’atmosphère et discute du bilan d’énergie global. Au chapitre 2, on retrouve les grands systèmes de la circulation générale moyenne et, fait intéressant, on y trouve la carte de Halley de 1686. Le chapitre 3 présente les masses d’air et le courant-jet. Dans le chapitre 4 sur l’eau dans l’atmosphère, on discute de l’humidité, des nuages, des cristaux de glace et de la formation des nuages. Le chapitre 5 présente les fronts et le temps associé et le développement des tempêtes; à mon avis il aurait été intéressant d’y inclure une carte avec un cas réel. Le chapitre 6 aborde succinctement le temps dans les tropiques et décrit la mousson et le temps associée à la ZCIT. Le chapitre 7 aborde la question des orages, tornades et ouragans. Les effets locaux tels vent anabatique et catabatique, brise de mer et de terre et effet de lac sont discutés au chapitre 8. Finalement au chapitre 9 on aborde la question des téléconnections et la prévision numérique avec un encart sur l’effet papillon bien présenté.

À mon avis, ce livre est très bien écrit. On y retrouve tous les principaux concepts et notions nécessaires à mieux comprendre la météorologie et à s’y intéresser davantage. Le langage est clair, les phrases sont bien structurées et les explications sont aussi claires et factuelles; il y a cinq encadrés pour des explications supplémentaires. L’organisation globale des sujets est aussi bien faite et le tout demeure une question de choix de la part de l’auteur. Les illustrations sont simples et claires, la plupart sont des croquis épurés; on compte 17 photos ou images satellitaires et j’ai bien apprécié celle sur l’effet de lac.

J’ai aussi bien apprécié la liste des ouvrages dans la section des références, ce qui est un aspect important pour le lecteur désireux d’approfondir le sujet.

Finalement, à mon avis ce livre rencontre son objectif d’introduire la météorologie au grand public de manière simple et exacte.

Tags: , , ,

Pour les numéros précédents allez à la page Archives sur le site principal.

© 2017 Société canadienne de météorologie et d’océanographie
Site conçu et animé par FerusMedia