Prévision saisonnière pour l’été 2018 (JJA) par le Système SPISCan, produite le 31 mai 2018

– Par M. Markovic, B. Merryfield and K. Gauthier, CMC, Montreal –

Un été plus chaud que la normale est anticipé pour tout le sud du Canada et les probabilités les plus élevées (70% et +) au-dessus de la normale se retrouvent au sud ouest de BC et sur les Maritimes.M/p>

Un été plus chaud que la normale est anticipé pour tout le sud du Canada

Les probabilités les plus élevées (70% et +) au-dessus de la normale se retrouvent au sud ouest de BC et sur les Maritimes. Pour AB, l’ouest de SK et l’ouest du QC, il y a une probabilité de plus de 60% d’un été au dessus de la normale. Le nord du Canada a une très grande probabilité de température sous la normale pour JJA allant à plus que 80% pour la région de la baie d’Hudson.

Habileté historique, Temperature et precipitation

Précipitation sous la normale sont attendues pour l’ouest du Canada et les prairies centrales

Les plus hautes probabilités de ~60% ou plus sont anticipé pour le sud de l’AB. Le centre le l’AB et le sud du SK ont aussi une probabilité de ~50% de préc. sous la normale. Le centre et l’ouest de BC ainsi que la plus part des Maritimes ont des chances de ~40% sous la normale pour JJA. Les autres régions ont des chances égales pour des préc. au-dessus/près/sous la normale.

Qu’est-ce qui influencera le climat la saison prochaine?

ECCC prévoit qu’un faible El Niño se développera en JJA18 et persistera à l’automne prochain. Selon la prévision à longue échéance du IRI, il y a une probabilité de presque 70% que la condition neutre persiste cet été. Les indices NAO et PNA vont probablement rester négatif jusqu’à la mi-juin, (selon le CPC) après quoi l’habileté à prévoir est basse.

Tous les centres de prévisions se mettent d’accord pour prévoir des précipitations sous la normales pour l’ouest du Canada et l’ouest des prairies cet été. Ce signale de précipitation est fortement corrélé avec les hautes probabilités de températures au-dessus la normales pour ces mêmes régions.

C’est pourquoi, nous suggérons de rester alerte pour de la sécheresse et des feux de forêts dans ces régions pour l’été 2018.

Les autres centres

Température: Il y a une différence entre SPISCan et la prévision à longue échéance (1 mois) du NMME, spécifiquement pour le nord du Canada, où NMME prévoit des probabilités températures au-dessus de la normales. Pour les prairies canadiennes centrales, NMME prévoit des probabilités près de la normale ou de chances égales pour la températures cet été. Pour le reste du Canada, NMME et SPISCan montrent tout deux des probabilités de température au-dessus de la normale cet été.

Précipitation: Selon le NMME (figure du bas) il y a une probabilité >40% de précipitation sous la normale pour le sud et le centre de l’AB. Cette prévision est en accord avec la prévision de précipitation du International Research Institute. Partout ailleurs au Canada, NMME prévoit des chances égales de précipitations pour les trois catégories.

Tags: , , ,

Pour les numéros précédents allez à la page Archives sur le site principal.

© 2017 Société canadienne de météorologie et d’océanographie