Prévision saisonnière pour l’hiver 2017/18 (DJF) par le système SPISCan, produite le 30 novembre 2017

– Par M. Markovic et K. Gauthier, CMC, Montreal –

La prévision automnale (decembre, janvier, février) 2017/18 de la température et de la précipitation au Canada inclut des températures au-dessus de la normale de part et au travers le pays, des précipitations au-dessus de la normale pour certaines parties de l’Est canadien, et l’influence conditions à La Niña.


Un hiver plus chaud que la normale est anticipé pour l’est du Canada.

Les probabilités les plus élevées (60% et +) sont anticipées, pour les prévisions au-dessus de la normale, dans les Maritimes, la région des Grands Lacs et dans le nord du Canada. Les prairies centrales et la C.-B. continentale ont des chances égales de probabilité. La côte de la C.-B. a une probabilité de ~40% pour des températures sous la normale.

Four figures showing maps of canada. Two maps show temperature and precipitation forecasts for Autumn 2017 in Canada as probability of above or below normal, figures. Other two maps show the various influencing factors.
Les indices climatiques prévus par le SIPSCan pour DJF17/18: Nino3.4 = – 1.0 (La Nina modéré); PDO = – 0.5 (phase faiblement négative)

Probabilité élevée de précipitations au-dessus de la normale dans certaines régions du Canada?

Il y a une probabilité >40% pour des précipitations au-dessus de la normale autour du sud et du centre de l’AB, du sud de la SK et pour la majorité du sud de l’ON. Certaines régions de Terre-Neuve-et-Labrador prévoient également des précipitations au-dessus de la normale de ~40%.

Qu’est-ce qui influencera le climat la saison prochaine?

Un faible La Niña (autour de -0.5°C) est attendu dans le Pacifique équatorial central. Cependant, ECCC prévoit que des conditions modérées de La Niña (-1.0°C) se développeront cet hiver et persisteront au printemps prochain. Selon la prévision à plus longue échéance du International Research Institute (IRI), il y a une probabilité plus grande que 70% que la condition de La Niña se prolonge cet hiver, et une probabilité de ~45% qu’elle continue au printemps. L’indice PDO devrait devenir négatif cet hiver, grâce aux eaux froides du Pacifique Nord approchant la côte ouest. Selon les prévisions saisonnières d’ECCC, La Niña aura probablement un impact sur les régions côtières de la C.-B. Un faible NAO est prévu pour DJF17/18, principalement en décembre, après quoi l’habileté à prévoir est faible. L’indice PNA restera probablement positif (jusqu’à la fin du mois de décembre, selon le CPC).

Prévisions saisonnières d’autre centre:

Température: Il y a une différence entre SPISCan et les prévisions à long terme du NMME (figure du haut), surtout dans la région des Maritimes, l’est du Canada et les Grands Lacs où NMME prévoit des températures près de la normale et des chances égales pour tous les résultats possibles. Dans les prairies du centre du Canada et sur la côte de la C.-B., les deux système sont en accord et prévoient respectivement des chances égales et des températures sous la normale. La prévision à plus longue échéance du IRI est en accord avec SIPSCan pour la prévision de température cette hiver.

Précipitation: : Il y a une différence entre SPISCan et NMME (figure du bas), particulièrement dans l’est du Canada. Pour ces régions le NMME prévoit une probabilité de ~40% de précipitations au-dessus de la normale. Comme pour SPISCan, le N’MME et l’IRI prévoient des précipitations au-dessus de la normale sur les grands Lacs et le centre-sud des Prairies.

Image shows two images, maps of Canada, and the accuracy of the forecast predictions.
Vérification de SON17, basé sur 88 jours d’observations
Pourcentage correct, Température: Pour tous les points de grille du modèle au Canada: ~50%. Les valeurs au-dessus de la normale dans les Prairies canadiennes sont responsables de ce score.

Tags: , ,

Pour les numéros précédents allez à la page Archives sur le site principal.

© 2017 Société canadienne de météorologie et d’océanographie
Site conçu et animé par FerusMedia