– par Ben Moore-Maley(1), Debby Ianson(2), Susan Allen(1); 1 : Département des sciences la Terre, de l’océan et de l’atmosphère, Université de la Colombie-Britannique; 2 : Institut des sciences de la mer, Pêches et Océans Canada –

Les projections de 1997 du gouvernement provincial ont surestimé la croissance de l’industrie d’élevage des mollusques et des crustacés en Colombie-Britannique. Bien que les impacts de la densité d’élevage soient à l’étude,

Continue reading

– par J. Hamilton, M. Pittman, R. Pettipas, K. Phelan, S. Nudds, C. Richards, J. Barthelotte; Division des Sciences de l’océan et des écosystèmes, DPO, Institut d’océanographie Bedford –

Oceanographic data delivered in real time can provide useful input to constrain and verify numerical models being used for ocean forecasting. Real time data from strategic locations can also be useful to marine operators whose activities may be impacted by local oceanographic conditions.

Continue reading

photo of birthday balloons floating in a swimming pool

– par David Nowell, Elizabeth Marshall et Veronica Leonard –

Capf Maurice Richard (Dick) Morgan (Ph. D.), membre pendant plus de 50 ans de la SCMO et de son ancêtre, la section canadienne de la Royal Meteorological Society, a récemment passé le cap des 100 ans.

Continue reading

Photograph of the UBC Glider in the water, used for the study of baleen whale habitats of Roseway Basin, NS. Glider is a long yellow tube, with wings and a tail fin. It is shown floating just beneath the surface of the water.

– par T. Howatt(1) T. Ross(2), S. Waterman(1); 1: Université de la Colombie-Britannique, 2: L’institut des sciences de la mer –

Qu’est-ce qui rend idéal l’habitat essentiel de la baleine? Les eaux canadiennes contiennent un certain nombre d’habitats où les mysticètes s’alimentent. Le bassin Roseway est un tel habitat essentiel où la baleine noire de l’Atlantique Nord fourrage en quête de copépodes diapausants.

Continue reading

– par Donald Reid and Douglas Bancroft, Canadian Scientific Submersible Facility (CSSF) –

La capacité de la Garde côtière canadienne à soutenir les sciences de la mer au pays, et ce, sur le plan des navires, du temps et des installations disponibles, a diminué et continuera de décliner même après l’entrée en service des nouveaux navires scientifiques, au cours des années à venir.

Continue reading

Pour les numéros précédents allez à la page Archives sur le site principal.

© 2017 Société canadienne de météorologie et d’océanographie